• Si vous parlez anglais (c'est un peu long pour tout traduire), voici un lien d'un article vraiment sympa et complet sur la ruée vers l'or : 

    http://www.history.com/news/the-last-great-gold-rush

    En espérant que l'article vous plaise aussi ! 


  • Il n'y a pas que les pépites d'or qui sont intéressantes à prospecter, les météorites aussi et votre détecteur de métaux saura très bien y faire. 

    Des chercheurs du musée d'histoire naturelle et de l'université de Berne (Suisse) ont découvert environ 600 fragments de la météorite de la montagne de Douanne.  En 1984, un premier morceau avait été découvert. Le champ de dispersion est l'un des plus grands d'Europe. La météorite de la montagne de Douanne (le Twannberg) est tombé il y a environ 160'000 ans sur la Terre. Elle a explosé en centaines de morceaux dans l'atmosphère. Lors de campagnes de recherche, sous la direction de Beda Hofmann du musée d'histoire naturelle de Berne, les chercheurs et les collectionneurs de météorites ont rassemblé quelque 600 fragments. Les experts estiment qu'il en existe un millier. La zone actuelle s'étend sur une longueur de 5 kilomètres, mais il est possible que le champ de dispersion atteigne 15 kilomètres. Il figure parmi les trois plus importants champs de dispersion connus en Europe. Les études physiques suggèrent que la météorite avait un diamètre de l'ordre de 6 à 20 mètres; ce qui correspond à une masse de 1000 à 30'000 tonnes.

    La météorite est d'un type extrêmement rare, peut-on lire dans le communiqué du musée. Son taux de nickel est caractéristiquement bas, alors que celui de phosphore est élevé. Seules six météorites de cette catégorie sont recensées dans le monde. Celle de Douanne pourrait être l'une des plus grandes, voire la plus grande météorite ferreuse de ce type connue.

    Plus d'une centaine de fragments découverts depuis peuvent être observés dès le 19 août au musée d'histoire naturelle de Berne. L'exposition «La météorite du Twannberg - Les aventuriers du trésor» est consacrée aux connaissances actuelles et aux chasseurs de météorites.


  • Selon les écrits des premiers explorateurs espagnols de l'or aurait été trouvé puis une mine exploitée dans la vallée de Coachella qui se trouve en Californie. Plus tard, le général Patton, a lui même envoyé des explorateurs afin de retrouver cet endroit mais sans succès. Encore de nos jours, de nombreux explorateurs et chercheurs d'or prospectent la région dans l'espoir de trouver le métal précieux mais sans succès jusqu'à présent. Si vous avez l'esprit aventureux, pourquoi ne pas tenter votre chance ? Dans tous les cas c'est une information bonne à prendre. 


  • Chuck Smalley est un gars retraité bien connu dans la région du comté de Rock Island. Il a deux passions : la pêche et la prospection ! En fait, il passe toute sa retraite à chercher des pépites d'or. C'est en 1971 que Chuck a débuté avec la détection. Sa première sortie avec un détecteur de métaux était dans une ferme abandonnée de la région. C'est à ce moment qu'il fit sa première trouvaille : un vieux fusil. Quelques années plus tard, alors qu'il était en vacance dans la région de Black Hills, il a trouvé de l'or ! Cela lui a tellement filé les frissons qu'il s'est mis à prospecter partout : les anciennes mines d'or, les montagnes et les rivières. Il faut aimer voyager pour avoir du succès nous confie Chuck. Maintenant ce retraité actif parcours de nombreuses régions des USA à la recherche de pépites d'or et il anime parfois des émissions de télévision sur la prospection. Sa vie nous donne envie en tout cas. Pour plus d'information sur le sujet vous pouvez consulter cette page : 

    http://www.qconline.com/sports/local-influence-in-gold-rush/article_3fde2bb7-9119-5d2d-9676-b235a90c2b4a.html


  • A l'heure actuelle en Ouganda il y a passablement de personnes qui sont devenues des chercheurs d'or et cela n'est pas pour rien ! Depuis un certain temps les médias ougandais rendent compte d'une «ruée vers l'or» dans le centre et l'est de l'Ouganda. Des pépites incroyables ont été découvertes dans ces régions. Ces trouvailles ont été faites par des prospecteurs artisanaux. Généralement les gens n'ont pas les moyens d'acheter des détecteurs de métaux alors ils prospectent un peu au hasard. Certains ont de la chance et trouvent des pépites, d'autres cherchent en vain. Si vous avez l'esprit d'un aventurier c'est incontestablement un pays qui comblera vos attentes. Pour plus d'information sur le sujet vous pouvez consulter le site suivant : http://allafrica.com


  • Le Samedi 17 septembre se tientra à Chateaudun (France) l'évènement détection de l'année : DETECTLAND. Cette manifestation regroupe un Salon de la détection dont l'entrée est gratuite et un Rallye sur plusieurs dizaines d'hectares avec 10000 euros de lots à gagner. C'est la journée idéale pour rencontrer d'autres partenaires détection et découvrir les dernières nouveautés. Chaque participant du rallye est récompensé. L'énorme terrain n'a jamais été prospecté il y a donc de belles découvertes à sortir de terre ainsi que des milliers de jetons donnant droit à des lots ! Plus d'informations ici : https://nl-nl.facebook.com/events/1574197236209008/


  • Une pépite d'or énorme de 1,4 kg a été mise en vente au Centre d'information touristique Georgetown (USA). La pépite d'une valeur de 200 000 $ fait partie d'un lot de pépite d'or trouvée dans un rayon de 40 km autour de la ville par un prospecteur local. La vente a été organisée afin que le public sache que dans la région les sols regorgent d'or. Parfois ce sont de petites pépites, parfois de très grandes. Etrangement, cette information est assez peu connue. Donc avis aux amateurs de prospection. Si vous aimez chercher de l'or, rendez-vous dans la région de Georgetown (Texas). Pour plus d'information sur le sujet voici le lien : 

    http://www.northqueenslandregister.com.au/story/3927579/georgetowns-gold-nuggets/